ACCUEIL

 

L'état de pauvreté des populations due à l'ignorance mérite de notre part une attention particulière. Face à cette situation, la problématique du développement de notre pays voire même de notre continent, ne peut nous laisser indifférents.

 -Considérant que les débats publics au Burkina Faso restent trop souvent accaparés par les partis politiques et l'administration, laissant à l'écart la société civile, rarement considérée comme un interlocuteur à part entière ;

 -Considérant que notre pays souffre de cette situation et que ce n'est pas par hasard si, à l'inverse de ses voisins, il se réforme avec peine ;

 -Considérant que les acteurs de la société civile disposent des ressources nécessaires pour apporter des réponses pragmatiques et originales;

Nous, soucieux du devenir de l’Afrique, de son développement socio-économique et conscients qu'en réunissant des personnes issues d'horizons et d'expériences les plus divers, nous contribuons à la promotion d'une réflexion libérée de tout a priori politique et économique, avons décidé de créer cette espace de réflexion ouverte, dénommée « Centre des Affaires Humaine » en agrégé CEDAH.

PRESENTATION DU CEDAH

Le Centre Des Affaires Humaines (CEDAH), basé à Ouagadougou au Burkina Faso ,est un think tank de recherche et d'éducation créé en décembre 2007 et reconnu en Mars 2008 par le Ministère de l’Administration Territorial et de la Décentration (MATD) sous le récépissé N°2008-123/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC. « Think tank» est un terme d'origine anglo-américaine qui se définit littéralement comme « réservoir de la pensée » ou «boite à idées ». Le CEDAH est une organisation indépendante à but non-lucratif, non partisane, à caractère apolitique et non confessionnelle. Ainsi, elle est une organisation de droit Burkinabè et à vocation africaine qui offre des formations et la recherche sur les problèmes de notre société, encourage la découverte des solutions, et facilite l'échange d'idée entre les scientifiques et intellectuels dans la quête du bien-être de la population. Pour garantir l'indépendance de ses recherches, le CEDAH ne reçoit pas les subventions du gouvernement et des partis politiques.
Le CEDAH est membre de Economic Freedom Network qui  est une association the think tanks dans plus de 76 pays  pilotée par  Fraser Institute au Canada et qui utilise 42 critères pour classer les pays sur la base du climat des affaires et du respect de la liberté économique. Le CEDAH est aussi partenaire de International  Property Rights Index (IPRI) coordonné par Property Rights Alliance   basé à Washington DC aux Etats Unis qui classe les pays sur la base du respect du droit de la propriété privée. Les rapports d’IPRI utilise trois domaines du droit de la propriété privée que sont l’environnement juridique et politique(1), le droit des biens matériels(2) et le droit de la propriété intellectuelle(3) pour évaluer le score de chaque pays.

MISSION:

Le Centre Des Affaires Humaines (CEDAH) a pour but de proposer des solutions originales et innovatrices afin de susciter l'élaboration de politiques publiques optimales en s'inspirant, notamment, de réformes appliquées avec succès ailleurs dans le monde. Le Centre des Affaires Humaines (CEDAH) étudie le fonctionnement des marchés dans le but d'identifier les mécanismes et institutions susceptibles de favoriser une prospérité et un bien-être accrus et durables pour l'ensemble des individus composant notre société. Dans cette perspective le CEDAH entend améliorer la compétitivité de notre pays en promouvant un climat d’opinion favorable à la créativité humaine.

 

Share on Facebook